1ere partie – L’Enfant Intérieur

1ere partie – L’Enfant Intérieur

Guérir son Enfant Intérieur pour être un parent encore plus rayonnant

On entend souvent qu’on doit “prendre soin de son Enfant Intérieur”. C’est devenu un outil de développement personnel très précieux pour guérir nos blessures passées.

Il s’agit de renouer avec ce petit être fragile, parfois ignoré, brimé, qui vit à l’intérieur de nous.  

Car en tant que Parent, on aimerait tellement “bien réagir” et accompagner notre enfant dans toutes les souffrances, tous les obstacles, toutes les difficultés pour qu’il puisse devenir un adulte équilibré, responsable, heureux… 

Enfant Intérieur

On peut avoir une très haute exigence de ce que l’on souhaiterait offrir à notre enfant. Et parfois avec les meilleures intentions du monde, il peut arriver qu’on essaie de prendre soin de nos enfants en fonction de l’Enfant que nous avons été ou des blessures que nous avons eues et que l’on voudrait leur éviter.

Alors qu’ils ne sont pas nous. Et que le meilleur moyen de leur éviter ces blessures, c’est de soigner d’abord les nôtres. 

Et la deuxième raison pour laquelle il est bon de prendre soin de notre enfant intérieur, c’est que trop souvent à trop vouloir être bienveillant et accueillir l’émotion de l’enfant, on nie parfois la nôtre… 

Mais qu’est-ce que cet “Enfant Intérieur” et comment en prendre soin ?

Psst : pour un peu plus de clarté, on utilisera Enfant quand on parle de l’Enfant Intérieur et enfant quand on parle de notre progéniture 😉

Enfant Intérieur

L’Enfant Intérieur, qu’est-ce que c’est ?

La théorie de l’Enfant Intérieur prend sa source dans les travaux d’Eric Berne, père de l’Analyse Transactionnelle. Il définit les trois états qui cohabitent au sein d’une personnalité : l’Enfant (parfois aussi appelé Enfant Divin par Carl Jung, ou Moi véritable), l’Adulte et le Parent. Suite à ses travaux, deux courants ont évolué.

L’Analyse Transactionnelle regarde les états de la personne par rapport à l’interaction avec l’autre (par exemple, en entreprise) et l’Enfant Intérieur, qui s’intéresse plutôt à la manière dont on passe d’un état à un autre à l’intérieur de nous.

  • L’Enfant Intérieur est la partie de nous qui RÉAGIT aux émotions. C’est la partie la plus instinctive. Un événement fait surgir une émotion, qui engendre une réaction. C’est aussi la partie joyeuse, vivante, pleine de ressources, de créativité et de spontanéité. 
  • L’Adulte, lui, est dans l’ACTION et pas en réaction. Il analyse et utilise les liens logiques de cause à effet. 
  • Enfin, le Parent Intérieur est fondamental. C’est à lui que revient de PRENDRE SOIN de son Enfant AVEC DOUCEUR ET BIENVEILLANCE. Il nous connaît ainsi que nos valeurs. Il a donc la charge de poser le cadre pour nous préserver. Il cajole, il console. Mais parfois, on peut se méprendre sur la voix du Parent. Si elle n’est plus dans la bienveillance mais dans l’exigence ou le jugement, c’est que ce n’est plus le Parent qui réagit, mais des croyances ou des injonctions liées à notre passé.

Partager au gré de vos envies.

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.